A.S.M.A.C.
Association du Souvenir aux Morts de Armées de Champagne
NAVARIN.

LE MONUMENT de NAVARIN

 
   
C'est en souvenir de ces batailles et pour immortaliser le sacrifice des soldats alliés qui y laissèrent leur vie, que le Général Gouraud, Commandant la IVe Armée en 1916, 1917 et 1918, et ayant à ce titre pris une part glorieuse à la victoire finale, fit ériger le Monument de Navarin à l'emplacement des luttes les plus acharnées. 
Le Comité du Monument fut constitué en mai 1923 sous la présidence d'honneur du Général Gouraud et la présidence du Général Hély-d'Oissel, ancien Commandant du 8e C. A. 
Le Comité avait pour mission de recueillir les souscriptions et de faire élever à la mémoire des Morts de Champagne un monument digne de leur sacrifice. 




















Un appel émouvant fut alors lancé par la presse française et 100.000 circulaires furent adressées aux familles éprouvées. 
Les souscriptions affluèrent depuis les plus élevées jusqu'aux plus modestes, montrant que le monument répondait vraiment au vœu des familles et prouvant aussi la fidélité que tous les Français gardent à leurs morts. 

Une femme écrivait naïvement : « C'était mon pauvre enfant, qui est mort en Champagne. Je ne suis pas riche. Je vous envoie « 5 francs. Si ce « n'est pas assez, je vous en enverrai encore. » 
Un petit Parisien, d'une écriture révélant le jeune âge, disait : « Monsieur le Général, je « vous envoie mes économies pour mon papa, « tombé en Champagne en 1915 et qu'on n'a « jamais retrouvé. C'est peu, mais maman n'est « pas riche. » 
Une autre, dont le fils avait été tué au nord de Navarin dans les derniers combats d'octobre, ajoutait : « Je sentais bien quand mon « petit Roger venait en permission, qu'il aimait « mieux la France que moi, mais je n'étais pas « jalouse du partage. » 

Comment s'étonner que les fils de telles mères aient sauvé la France ! 















La première pierre du Monument fut posée le 4 novembre de la même année 1923 en présence de l'Ambassadeur des Etats-Unis, Mr. Myron Herrick, dont les hautes et fortes paroles affirmant la communauté de sentiments entre son grand pays et le nôtre apparurent comme une garantie pour un avenir qu'on ne pouvait estimer aussi proche. 

Le monument est l'oeuvre des architectes Bauer et Perrin.

Le 28 septembre 1924, le Monument est inauguré par le Général Gouraud, Gouverneur Militaire de Paris, en présence du Maréchal Joffre, des Chargés d'Affaires des Etats-Unis et de Tchécoslovaquie, du Grand Chancelier de la Légion d'Honneur, d'un Ministre, de l'Evêque de Châlons, Mgr Tissier ; de sénateurs, de députés, de nombreux généraux, officiers et anciens combattants, ainsi que d'une grande affluence de population. 


Le voile recouvrant le Monument une fois enlevé,
apparut le groupe des trois combattants qui le
surmonte et qui est l'œuvre du grand artiste
Real del Sarte. Comme l'avait demandé le
Général Gouraud, ces soldats ont été représentés
dans l'attitude du combat, de l'attaque devant
chasser l'ennemi hors de France. L'artiste a
donné au soldat américain les traits de
Quentin Roosevelt, fils de l'ancien Président des
Etats-Unis, mort pour la France, ceux de son
frère tombé au Moulin-de-Laffaux au soldat de
gauche, et au grenadier du centre ceux du Général
Gouraud. 

Sur le socle du Monument ont été inscrits les
numéros des divisions qui ont combattu en
Champagne : 93 Divisions d'Infanterie,
8 Divisions de Cavalerie, la Réserve générale
d'Artillerie, la Division Aérienne, 3 Divisions
américaines, le 1er Régiment polonais, 2 Brigades
russes, 1 Brigade tchécoslovaque, soit la valeur
de 107 divisions. 
  
Par ailleurs, devant l’ampleur du problème posé par la relève des corps inhumés dans les innombrables cimetières de guerre et le recueil des restes des soldats restés sans sépulture, le Monument est aménagé progressivement en Ossuaire : la chapelle d’abord avec six emplacements latéraux puis, sur demande du Ministère des pensions, la crypte où sont installées douze cuves funéraires. Le financement en est rendu possible grâce à une subvention en complément de fonds privés. 

Les restes de 10 000 soldats, la plupart anonymes, tués au cours des combats en Champagne reposent dans ce Monument-Ossuaire. Parmi eux, se trouve depuis 1947, le Général Gouraud lui-même, qui a voulu reposer pour l’éternité au milieu des soldats. Se trouve également le général Prételat, décédé en 1969, Chef d’Etat-Major de la 4ème Armée en 1918. 

Les
Evénements
Le petit journal de tranchée
  • 11-12-13 novembre 2016 à Souain-Perthes-les-Hurlus: Exposition " les artistes dans la guerre" 
  • 11 novembre  exposition à St-Hilaire-le-Grand "L'aviation dans la guerre" 
  • Cérémonie au monument des Armées de Champagne à Navarin (Souain-Perthes-les-Hurlus) le dimanche 18 septembre 15 a vu la venue de 200 pélerins
  • Le spectacle Son et Lumière 14/18 à la Main de Massiges a attiré 500 personnes
  • Le spectacle Son et Lumière 14/18 sur le tunnel de Manre le Samedi 28 mai à 21h a attiré 300 personnes.
  • Le spectacle Son et Lumière du centenaire 14 18 à St Etienne à Arnes Samedi 21 et 30 avril 21h  a ravi plus de 1000 visiteurs.
  • AG de L'ASMAC du samedi 9 avril 2016 à  Bussy le Château, 50 personnes
  • AG de l'asso de la main de massiges de fevrier 2016, 100 personnes

  • La 6e Bourse militaria du 6 decembre a accueilli 400 personnes
  • Les differentes expositions du 11 novembre ont accueilli plus de 200 personnes.
  • La conférence à Somme-Suippe le dimanche 27 septembre a réuni 50 personnes.
  • Cérémonie réussie à Minaucourt le 27 septembre.
  • Cérémonie du Centenaire à Navarin et à Souain le 20 septembre 2015  ont rassemblées plus de 1000 personnes
  • La randonnée pédestre historique à la Main de Massiges du Samedi 25 juillet a rassemblé 200 marcheurs.
  • L'exposition "St Rémy pendant la guerre" à St Remy-sur-Bussy a eu lieu le 30 Mai et 7 Juin .
  • L' ASCERF a fait sa cérémonie au cimetière Russe de St Hilaire le gd le 24 mai.
  • L'association "ASMAC"  a tenu sont AG, le 11 Avril à St Hilaire le Gd .
  • L'association "La Main de Massiges"  a tenu sont AG, le 14 février à Massiges, 70 pers.
  • Bourse aux armes de Suippes le 7 decembre 600 pers.
  • Expo le 11 nov à Souain, Jonchery sur Suippe et St Souplet, vif succès.
  • Bernard Cotteret a fait sa grande marche avec succès
  • Le son et lumière de Sommepy a rapelé l'envahissement du village à plus de 1500 personnes.
  • La Marche à la Main de Massiges fut une grande réussite. 200 personnes.
  • Le journal de la Gazette de Souain est disponible sur http://souain1418.wordpress.com
  • La cérémonie du centenaire à Souain le 3 aout fut une grande réussite. 150 personnes
  • 200 pélerins se sont retrouvés à la cérémonie de Navarin du  29 juin 2014 
  • La Nuit des Musées au Centre d'interprétation "Marne 14 18" a accueilli 150 personnes.
  • Succès du Parcours historique sur les Monts de Champagne, plus de 400 personnes, par un beau soleil.
  • L'association Mémoire des Monts de Champagne vient de tenir son AG en présence de 90 membres.
  • L'association "ASMAC"  du Mt de Navarin a fait son AG, le 5 Avril à La Cheppe.
  • Exposition: "Les Godillots"
    à la MDA de Suippes du 4 au 27 février 2014
  • L'association "La Main de Massiges"  a fait sont AG, le 8 février à Massiges.
  • Inhumation du soldat Dadure le 7 Fev 2014 à Minaucourt
  • L'association du souvenir a fait sont AG, le 5 février à  Sommepy.
  • Le site champagne1418.net qui à 12 ans et compte 171000, connections fait peau neuve.

Les Evénements du Centenaire




Le sculpteur Real del Sarte
Le Général Gouraud
Le Général Hély d'Oissel

Esquisse au 1/2


Infos
 Pratiques
Infos
Pratiques
Le général Gouraud

L'ambassadeur Américain Myron Herrick

à la cérémonie de la pause de la première pierre le 4 novembre 1923

Inauguration du monument de la ferme de Navarin le 28 septembre 1924