A.S.M.A.C.
Association du Souvenir aux Morts de Armées de Champagne
NAVARIN.

    L'A.S.M.A.C.

A l’issue de la guerre 14-18, un monument-ossuaire fut érigé sur la crête de Navarin, au centre du front de Champagne, sur les tranchées disputées avec acharnement entre septembre 1914 et septembre 1918. 

C’est en souvenir de ces batailles et pour immortaliser le sacrifice des soldats français et alliés, qui y laissèrent leur vie, que le Général Henri Gouraud, commandant la 4ème Armée en 1916, 1917 et 1918, et ayant à ce titre pris une part glorieuse à la victoire finale, manifeste son désir de pérenniser le souvenir de ses héroïques soldats tombés sur le Front de Champagne 
 
Il est décidé de construire un monument en forme de pyramide, la première pierre est posée le 4 novembre 1923 et l'oeuvre est inhaugurée le 28 septembre 1924. 
 
Les familles des disparus se sentent frustrées, elles sont nombreuses à ne pas avoir de lieu pour venir se recueillir sur une tombe. Rien n'est plus cruel que donner sa vie pour son pays et de disparaître sans qu’aucun trace ne rappel votre sacrifice. Elles font poser des plaques mémorielles sur les murs intérieurs de la chapelle pour que le nom de leur soldat ne soit pas oublié. Elles en feront poser 1350 et actuellement chaque année de nouvelles viennent s'ajouter à cette longue liste.
  
 Rapidement, le « Monument de Navarin » devient un lieu de pèlerinage. Pour répondre aux besoins des pèlerins, une « Association du Souvenir aux Morts des Armées de Champagne »,  l'A.S.M.A.C. est créée le 10 mars 1929. Elle a pour but de : Conserver, honorer et rappeler aux générations futures le souvenir glorieux des morts français et alliés tombés au champ d’honneur sur le front de Champagne, unir dans une même famille pères, mères, veuves, orphelins, parents et amis des morts et anciens combattants… 

Chaque année deux commémorations ont lieu, une à la date anniversaire de la victoire de juillet 1918, une au 11 novembre pour se recueillir et pleurer les morts. 

Actuellement plus de cent ans après, le souvenir est encore très présent, le pélerinage se déroule en septembre avec une partie militaire rehaussée par la présence des portes drapeaux et une partie religieuse pour honorer la mémoire des disparus.



L'association est la lanterne de la mémoire, elle œuvre pour que la flamme ne s'éteigne pas, elle aide les familles dans leur recherche de soldat et essaie de transmettre cette mémoire aux jeunes générations.
 
L'association édite un bulletin semestriel, sur les actions engagées, avec une partie historique bien documentée sur les combats du front de Champagne.

Les
Evénements
Infos
 Pratiques
Infos
Pratiques